Bayeux médiévale : sur les traces de Game of Thrones

Tapisserie Game of Thrones à Bayeux

Ce dernier week-end de novembre, j’étais invitée par l’Office de tourisme de Normandie à une soirée médiévale à Bayeux. Rendez-vous est donné à 17h30 sur le parvis de la splendide Cathédrale avec au programme trois temps fort : la première du spectacle sons et lumières « La Cathédrale de Guillaume », la visite privée de la tapisserie Game of Thrones et pour finir, un banquet médiéval. Autant vous dire que nous étions dans le thème du début à la fin !

Je suis ravie d’avoir été invitée pour cette soirée car même si je n’y connais que très peu de choses au thème médiéval, ce programme insolite donnait vraiment envie et je suis toujours partante pour de nouvelles aventures. Depuis que la tapisserie Game of Thrones est arrivée en Normandie, je ne cessais de me répéter qu’il fallait impérativement que j’aille voir ça, j’en avais tellement envie mais je n’avais pas trouvé l’occasion. Alors voilà, ça tombait plutôt bien. En vérité, même si Bayeux n’est qu’à 30 à 40 minutes de chez moi, je ne prends que rarement le temps d’y aller. Et pourtant, il y a tant de choses à y découvrir ! 

Le spectacle "La Cathédrale de Guillaume"

Honte à moi mais je n’ai pas le souvenir d’être déjà entrée dans la Cathédrale de Bayeux et c’est à couper le souffle. Quelle pépite d’architecture ! J’aime beaucoup les cathédrales, je les trouve majestueuses et tellement chargées d’histoire. Pour moi, ce sont des témoins précieux du temps qui passe, de l’histoire passée et des sociétés qui évoluent tout autour. Elles restent là, au milieu des villes, fières, solides, inébranlables. Nous avons pu rentrer en petit groupe pour le spectacle, ce qui accentue le côté intimiste de la scénarisation.

Le spectacle était vraiment impressionnant ! Quand on s’assoit sur les chaises et qu’on attend que les lumières s’animent et que les sons s’élèvent, on est tout excité, on ne sait pas encore où regarder, où tourner la tête. Le travail scénaristique vaut vraiment le détour et la technique est parfaitement maîtrisée. Par moment, on s’imagine presque un parchemin qui se déroule le long des parois de la Cathédrale tant les images et l’architecture s’entremêlent. C’est la quatrième année que ce spectacle est produit et c’est une réussite à chaque fois. Et il est gratuit ! Une raison de plus pour plonger dans l’histoire de Guillaume Le Conquérant.

La tapisserie Game of Thrones

Après cette petite échappée artistique, nous n’avons pas beaucoup de route à faire pour nous rendre à l’Hôtel du Doyen, juste en face de la Cathédrale. Ici était autrefois exposée la célèbre tapisserie de Bayeux avant que celle-ci ne dispose de son propre musée. C’était donc logique que la tapisserie Game of Thrones prenne sa succession dans ces lieux jusqu’au 31 décembre prochain. Nous avons été accueillis dans ce sublime bâtiment avec une petite explication sur l’histoire de cette tapisserie, sa naissance et sa création. C’est l’Irlande du Nord qui a imaginé et créé cette œuvre et qui a décidé de la prêter à Bayeux pour quelques mois. Passé le 31 décembre, elle ne reviendra plus en France. C’est triste non ? Alors je vous conseille d’en profiter rapidement surtout que, là encore, c’est gratuit !

Tapisserie Game of Thrones à Bayeux

Pour la petite histoire, et comme on peut le voir dans l’Hôtel du Doyen, la tapisserie de 87 mètres de long a été imaginée en Irlande du Nord avec les nouveaux outils d’aujourd’hui. Elle a d’abord été totalement créée numériquement avec une équipe de graphistes et de designers qui l’ont dessinée sur des écrans et tablettes graphiques. La tapisserie a ensuite été brodée mécaniquement pour la plus grande majorité de l’œuvre. Pour cette étape, c’est le lin d’une des dernières filatures nord-irlandaises qui a été utilisé, celui-là même qui a servi à la réalisation des costumes de la série.

Même si les techniques diffèrent largement de celles de la tapisserie de Bayeux entièrement brodée à la main, il faut savoir que tout n’a pas été fait mécaniquement. Une grande partie des détails ont été brodés à la main par une trentaine de couturières irlandaises pour faire ressortir des éléments de l’œuvre notamment les objets, les dorures, l’argenté, quelques jolies perspectives. 

J’étais surexcitée à l’idée de découvrir la tapisserie car je suis fan de Game of Thrones et j’avais hâte de voir le rendu et la fidélité de l’œuvre à la série malgré les supports totalement différents. Pendant dix ans et sur huit saisons, la série nous a tenu en haleine ! Comment résumer tout ça sur 87 mètres de broderie ? Les scènes ont été choisies en fonction de leur succès sur les réseaux sociaux mais tout y est, il y a un véritable fil conducteur. On retrouve vraiment les moments essentiels de la série et quand on la connaît bien, on revit les moments au moment où on les retrouve au mur. Comme des enfants. C’est une sensation que j’adore ! 

Pour moi, c’était encore plus amusant parce que j’ai emmené ma maman avec moi et elle n’a jamais vu la série. Elle me voyait pousser des « oh » et des « ah cette scène » alors qu’elle, elle admirait surtout le travail et s’aventurait dans une histoire qui lui a plu même si elle n’en connaît pas tous les secrets. Mais ça lui a vraiment donné envie de voir la série, ce qui prouve bien que le pari est réussi. Tout au long du parcours, on peut également apercevoir en levant les yeux quelques êtres fantastiques de la série qui nous observe comme un dragon ou la corneille à yeux… Une grande carte est aussi présente et permet de situer tous les sublimes sites irlandais qui ont inspiré la série. 

Voici quelques images de la tapisserie et des scènes présentées (ATTENTION SPOILER A LA FIN)

Le banquet médiéval

Pour terminer cette jolie soirée, nous nous sommes rassemblés autour d’un festin médiéval avec petites gourmandises salées et sucrées et produits locaux. Pour rester dans le thème, nous avons notamment bu du pipi de dragon bien frais ! Une pause bienvenue pour se rencontrer, échanger et découvrir des passionnés de Normandie. 

Un grand merci à Normandie Tourisme et ses partenaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu