Instameet dans les coulisses de la Cité de la Mer

La Cité de la Mer

Aujourd’hui, je vous emmène à la Cité de la Mer pour découvrir la nouvelle exposition du site :  « Normandie… l’océan commence ici » qui prend place du 10 février au 30 septembre 2018. J’ai été conviée pour un Instameet entre instagrameurs normands pour découvrir les coulisses de ce parc incontournable en Normandie!  Je suis ravie car je n’y étais pas retournée depuis ma tendre enfance et je dois avouer que je n’en gardais quasiment aucun souvenir. Je me rappelais bien évidemment ce célèbre bâtiment Art déco de l’ancienne gare transatlantique de Cherbourg dans lequel a été aménagé ce site car il faut l’avouer, c’est splendide : sur les quais au cœur de Cherbourg, entouré du port et de cette mer infinie… on a qu’une seule envie : plonger dans cet univers ! 

Immersion sous la mer

Pour ce samedi matin, rendez-vous devant les aquariums! Car oui, la Cité de la Mer c’est aussi ça : des milliers de poissons tropicaux qui vivent au milieu des bassins de la structure dont le grand aquarium abyssal de 10,70m de profondeur. Dans cette immensité virevoltent, tournoient et se prélassent plus de 1000 espèces aux couleurs exotiques et chaleureuses… le voyage est immédiat.  Lors de notre arrivée pour la découverte des aquariums, nous avons eu la chance d’être conviés au repas du requin léopard qui faisait sa sieste tranquillement au milieu du bassin. Son soigneur nous explique que celui-ci a appris à manger au bout d’une perche afin de créer des réflexes et des habitudes de repas strictes. De cette manière, le requin sait quelle nourriture lui est destinée et où la trouver, ce qui lui évite d’aller piocher dans les espèces naturelles qui l’entourent. En ce samedi matin, le requin n’est pas décidé, il faut dire qu’on le dérange en pleine sieste et qu’il avait l’air plutôt serein posé là sur le fond jusqu’à ce que nous, bien impatients, nous décidions de le faire bouger un peu. Bon, ça a été un peu long mais une fois interpellé, l’animal n’a pas manqué sa cible et s’est mis à tournoyer gaiement dans le bassin en quête de son repas nous offrant ainsi un beau spectacle !

La Cité de la Mer

Passons ensuite à la surprise du jour ! Car oui, nous avons également été les invités d’honneur de la nouvelle pensionnaire de la Cité : la tortue caouanne ! Pour ma part, je n’ai pas de photo de la belle demoiselle car nous avons été tous subjugués par le spectacle et je dois avouer que je me suis laissée hypnotiser. J’ai préféré faire quelques courtes vidéos à envoyer à mes amis car je trouvais ce moment vraiment beau. Nous sommes impressionnés d’apprendre que cette jeune tortue de 7 ans accueillie par le site n’a pas fini de grandir. Elle mesure un peu plus de 70cm et pèse environ 45 kg et se nourrit principalement de calamars mais aime aussi de méduses. Au début très timide, elle a passé un bon moment à se cacher dans un coin de son bassin puis, lorsque le soigneur lui a offert quelques méduses, elle ne s’est pas faite attendre pour aller gober ces petites proies. C’est là une jolie danse qu’elle nous a permis d’admirer.

Nous avons eu la chance d’entrer dans les coulisses de la Cité ! J’ai adoré cette partie de la matinée car nous avons appris énormément de choses. Un cuisinier est employé à temps plein pour s’occuper des repas de toutes ces petites bêtes et on le comprend amplement en voyant les frigos où figurent la liste des poissons et crustacés qui servent de repas. Certains animaux étant végétariens, quelques espèces telles que les algues sont produites sur le site afin de pouvoir les alimenter facilement.

Nous observons plusieurs bassins où sont élevés des méduses qui serviront de repas mais aussi des crevettes et c’est impressionnant car notre biologiste nous montre les différents stades d’évolution de ces espèces depuis l’œuf duquel sont issus des milliers d’individus de la taille d’un petit point. Des homards et des oursins également… on nous explique ainsi le système de recherche mis en place ici et qui est très précieux pour le développement des aquariums. Des tests par exemple sont effectués afin de permettre la reproduction des oursins en espérant à terme voir la reproduction d’oursins exotiques, plus rares encore.

Un véritable enjeu de préservation

Chaque aquarium a ses petits secrets même si tous se soutiennent énormément et restent solidaires dans un but de préservation commune de la faune et de la flore. Tous ces bassins nous permettent de voir de multiples espèces à différents stades de leur vie dont une partie sera envoyée dans d’autres aquariums par le biais de différents partenariats. Le soigneur nous explique d’ailleurs le système d’accueil des animaux qui se fait entre divers aquariums de France et du monde et qui permet un renouvellement des espèces et une entraide précieuse. Il faut savoir qu’aujourd’hui la préservation de cet environnement marin est un enjeu majeur et que beaucoup de travail est fourni par les aquariums et leurs équipes pour aider à la reproduction et la transmission d’espèces existantes afin de permettre leur développement et parfois même leur survie. Le système actuel fait que les espèces sauvages se font rares et il est donc indispensable de trouver des solutions adéquates et avec toujours un profond respect de l’animal afin que ces espèces perdurent notamment par le biais de la recherche.

La Cité de la Mer

Cette matinée a été une très belle découverte ou re-découverte ! J’espère y retourner très bientôt car il y a encore beaucoup de choses que je souhaitais revoir plus en détails et je vous invite à y faire un tour également. Quel plaisir de prendre conscience une fois de plus de la richesse de nos espaces naturels et de l’importance d’en prendre soin. Regardons autour de nous… on a beaucoup de chance n’est-ce pas ? Merci à la Cité de la Mer de Cherbourg pour cette journée!

En savoir plus

Se renseigner sur la Cité de la Mer de Cherbourg

Laisser un commentaire

Fermer le menu