Séjour de fin d’année à Bruxelles

Connaissez-vous la capitale belge ? Je l’ai découverte fin 2018 à l’occasion de la nouvelle année. J’avais envie d’emmener ma mère en séjour sans trop savoir où et sans avoir nécessairement envie de partir loin. Nous souhaitions surtout fêter le passage à l’année 2019 dans un cadre différent de nos habitudes. Nous avons trouvé des billets à prix réduit via Thalys, les mêmes promotions régulières dont je vous parlais dans mon article sur Amsterdam. Le temps de trouver un logement et c’est parti pour l’aventure en plein hiver mais aussi avec la joie des fêtes de fin d’année !

Comment se rendre à Bruxelles ?

Tout comme pour Amsterdam, je vous conseille vraiment de prendre le Thalys pour des raisons pratiques et budgétaires. Vous arriverez directement en plein centre, le trajet est très rapide (environ 1h30), les trains sont parfaitement équipés et les prix peu élevés (en moyenne 60€). En plus, vous pouvez facilement trouver des promotions sur des sites spécialisés ou simplement en réservant votre séjour en avance.

Comment se déplacer à Bruxelles ?

La capitale belge se pratique vraiment bien à pieds et c’est toujours comme ça que je découvre les nouvelles villes dans lesquelles je séjourne. J’essaie de marcher au maximum tant que c’est possible et que ça reste pratique, surtout quand je reste peu de temps sur place. Je préfère profiter des petites ruelles que de courir après le maximum d’activités passant du temps dans les transports. Cela dit, vous pouvez très facilement loger dans les chouettes quartiers autour du centre-ville et prendre le tramway pour vous rendre au cœur de la ville. C’est ce que nous avons fait durant nos quatre jours. Pour les tickets de tram d’une durée d’une heure, comptez 2,10€ le trajet (2,50€ si vous l’achetez directement auprès du conducteur) mais vous pouvez aussi choisir de prendre un forfait à la journée qui vous reviendra à 7,50€.

Le quartier Saint-Gilles

Pour ce séjour de quatre jours, nous avons surtout décidé de nous balader au gré de nos envies, de profiter de l’ambiance des fêtes puisque les marchés et décorations de Noël étaient présents et de savourer le plaisir de bonnes boissons chaudes dans d’adorables cafés. Nous avons trouvé un Airbnb dans le quartier Saint-Gilles, un quartier vraiment très agréable, chaleureux, convivial et vivant aux portes du centre-ville. Nous avons beaucoup aimé ce quartier et nous étions à deux minutes à pieds de l’arrêt de tramway pour aller jusqu’au centre (environ 10 minutes). Le quartier Saint-Gilles est aussi très pratique pour sa proximité avec la gare centrale, nous y étions en 10 minutes à pieds.

La Grand-Place

Pour notre premier jour, nous avons évidemment décidé de nous balader sur la Grand-Place. J’avais vraiment hâte de découvrir cet endroit et je n’ai pas été déçue ! C’est vraiment magnifique. La Grand-Place compte parmi les ensembles urbains les plus impressionnants d’Europe. Elle semble étonnamment enclavée au milieu du centre-ville, comme un espace magique que l’on découvre uniquement quand on s’en approche, au détour d’une rue. On y retrouve l’impression Hôtel de ville construit entre 1444 et 1480 qui fut l’un des seuls monuments de la célèbre place à être épargné par les bombardements français de 1965. Les détails d’architecture sont vraiment magnifiques avec toutes les gargouilles gothiques mais aussi les bas-reliefs représentant les membres de la noblesse. Sur la Grand-Place, vous trouverez également la Maison du Roi, avec son style fantaisiste aux statues et petites flèches. A l’intérieur, se trouve le musée de la ville de Bruxelles qui regroupe des cartes anciennes, des vestiges architecturaux et des peintures pour retracer l’histoire de la ville.

Petite information intéressante : sur la Grand-Place, un marché aux fleurs se tient tous les mardi, mercredi et vendredi matin ! N’hésitez pas à visiter cet endroit à différents moments de la journée car l’ambiance change vraiment à chaque instant (plus encore durant les fêtes de fin d’année). Nous avons adoré passer et repasser par la Grand-Place pendant notre séjour, nous avons eu un petit coup de cœur pour « La Brouette », restaurant et café situé au cœur de la Grand-Place. C’est relativement cher mais nous y avons surtout pris des cafés et chocolats chauds plusieurs fois durant notre séjour. L’ambiance est vraiment très cosy, très chaleureuse avec une cheminée au centre de la pièce et une décoration typique.

Rue Charles Bruls et le Manneken Pis

Même si nous avions un petit guide en poche pour relever les endroits incontournables, nous nous sommes surtout laissées porter par les ruelles, l’ambiance, sans trop réfléchir à notre parcours. Depuis la Grand-Place, tous les points d’intérêt majeur sont très proches. Vous trouverez notamment le célèbre Manneken Pis à deux pas de la place, dans la rue Charles Bruls, une des rues commerçantes les plus touristiques de Bruxelles. Ce petit bonhomme qui fait pipi est le symbole de la Belgique et il est souvent vêtu d’un costume en rapport avec un événement local ou une fête particulière. Sa garde-robe est d’ailleurs en partie exposée dans la Maison du Roi.  Les touristes sont ici très souvent agglutinés et se photographient devant la petite statuette qui est… minuscule ! Je dois avouer que je l’imaginais plus grande mais c’était plutôt amusant. Le plus amusant est surtout de voir ce ballet de touristes qui prennent des selfies quand bien même le Manneken Pis se trouve derrière une grille. Dans cette rue, vous trouverez des babioles en tout genre et des boutiques de gaufres et chocolats partout !

Le saviez-vous ? Près de la rue des Bouchers (quartier de l’Îlot Sacré) se trouve la version féminine de la célèbre statuette. La Jeanneke Pis est l’œuvre du sculpteur Denis-Adrien Debouvrie qui l’a installée en 1985. Celle-ci se trouve derrière une grille fermée à clé.

Si vous continuez dans ce quartier, vous trouverez la Fondation Jacques Brel. Ce musée et centre d’archives a été créé par sa fille France en hommage à l’artiste qui a débuté sa carrière dans un cabaret belge.

Les Galeries royales et le centre-ville

Ces galeries couvertes situées non loin de la rue des Bouchers font partie des plus anciennes d’Europe puisqu’elles datent de 1847. Les galeries royales Saint-Hubert forment un complexe de trois passages commerciaux couverts par un vitrage en arcades. Vous y trouvez la Galerie de la Reine, la Galerie du Roi et la Galerie des Princes (plutôt simple à retenir non ?). C’est un très joli endroit d’un point de vue de l’architecture mais c’est aussi un coin animé avec de nombreuses boutiques. Nous avons adoré nous balader dans les galeries et regarder toutes les vitrines de Noël mais aussi celles des artisans comme des vieux jouets en bois par exemple.

Pour continuer, nous avons choisi de nous balader au hasard et nous sommes tombés sur de jolis décors, de belles vitrines et des rues vraiment atypiques. Comme nous sommes à Bruxelles, il y a évidemment de nombreuses chocolateries et avec les décorations de Noël, c’est vraiment magique. 

L'art dans la ville

Bruxelles accorde une attention toute particulière à la tradition belge de la bande-dessinée et vous le verrez tout de suite en vous baladant dans la ville puisqu’une grande partie de ses murs sont dédiés à cet art ! Depuis plusieurs dizaines d’années, la ville met à l’honneur des personnages et des auteurs incontournables de la BD franco-belge. Cette tradition de street-art, c’est le Parcours BD qui fait partie du paysage urbain avec plus de soixante œuvres éparpillées dans la ville.

Parcours BD c’est quoi ? C’est un projet qui remonte au début des années 1990. A l’époque, Bruxelles menait une lutte contre les panneaux publicitaires qui enlaidissaient le centre-ville. Derrière ces affiches, se trouvaient des façades en piteux état qui nécessitaient d’être restaurées. C’est dans ce contexte qu’a été réalisée la première fresque BD. Il s’agit du personnage Brousaille de l’artiste bruxellois, Fran Pé dans le quartier de Plattesteen (photo de gauche ci-dessous).

Le but était de croiser l’art et l’architecture urbaine tout en mettant en évidence le talent des artistes bruxellois. Progressivement, le Parcours s’est développé avec des auteurs plus seulement bruxellois mais belges puis des auteurs étrangers, tous inscrits dans le sillage de la BD franco-belge. Regardez bien autour de vous et levez la tête, vous risquez fort de tomber sur de jolies fresques au détour des ruelles ! L’Office de tourisme de Bruxelles a recensé toutes les œuvres et les murs peints pour que chacun puisse les dénicher s’il le souhaite. Par ailleurs, vous pouvez aussi réserver une visite guidée spécialement sur le thème ou retrouver le guide Parcours BD gratuitement sur votre smartphone !

Vous trouverez aussi des fresques de street-art en tout genre qui colorent les murs un peu partout.

Le centre belge de bande-dessinée

Pour rester dans la même thématique, vous ne pouvez pas manquer le centre belge de la bande-dessinée. Ce musée national de la BD donne un aperçu complet de l’évolution du neuvième art, sa naissance, ses processus de fabrication, ses œuvres et ses artistes fondateurs. Le bâtiment qui abrite le musée est à lui-seul une œuvre d’art incontournable. Il s’agit d’anciens magasins de tissus baignés par la lumière que l’architecture Victor Horta a conçu en 1906.  En entrant dans le musée, on est accueilli par une maquette de la fusée rouge et blanche d’Objectif Lune. Le dernier étage est dédié aux expositions temporaires qui présent des artistes internationaux. Vous pouvez profiter du hall central sans avoir besoin de payer mais aussi vous rendre dans la boutique qui vend de très beaux livres autour de la BD et dans la bibliothèque spécialisée juste à côté.

Moi qui n’y connaissais pas grand-chose sur l’art de la BD, j’ai vraiment adoré cette visite. Le musée est splendide à lui-seul et les parcours sont très bien construits. J’ai beaucoup aimé voir les processus de création des artistes. Vous trouverez des vidéos, du son, des activités pédagogiques aussi, tout un univers multimodal pour vous imprégner de cet art. Mon coin préféré ? L’espace dédié aux Schtroumpfs où vous pourrez découvrir le village totalement reconstitué en miniature et une maison de Schtroumpfs à taille humaine !

Le marché de Noël à Bruxelles

Evidemment, je suis obligée de vous parler des marchés de Noël puisqu’ils étaient encore présents lors de notre séjour et pour notre plus grand bonheur. Ma mère et moi sommes fans de Noël et nous avons été servies ! Le marché de Noël de Bruxelles est constitué de plus de 200 chalets autour de la Grand-Olace mais aussi de la Bourse et de la Place Sainte-Catherine. On y trouve plein de bonnes choses à manger notamment des spécialités locales (bières, gaufres, frites) et beaucoup d’artisans avec de jolis fabrications. Les décors sont eux-aussi féériques avec des sapins enneigés, la grande roue et la patinoire. Nous avons savouré un petit thé de Noël tout chaud en nous baladant entre les allées et j’ai rapporté une jolie boule de Noël à l’effigie de la ville.

Evidemment, il y a aussi l’incontournable sapin géant de la Grand-Place et le magnifique spectacle de lumières qui l’accompagne. Hé oui, nous avons eu la chance de tomber pendant la période du spectacle lumineux qui se tient chaque année entre fin novembre et début janvier. Sur les façades de l’Hôtel de Ville et la Grand-Place, un spectacle son et lumière à 360° est proposé dans le cadre des fêtes d’année. Il est projeté tous les soirs à partir de 17h, et toutes les heures ou demi-heures selon la journée. A ce moment-là, l’ambiance sur la Grand-Place est magique, tout le monde attend impatiemment, des étoiles dans les yeux. Ma mère et moi en avons profité pour savourer un cornet de frites (spécialité oblige) devant ce magnifique spectacle.

A bientôt Bruxelles ! 

Laisser un commentaire