A la découverte d’Amsterdam en hiver

Il y a deux ans, je partais fêter le début de la nouvelle année avec un séjour de quelques jours à Amsterdam accompagnée de mon frère et d’une amie. J’avais vraiment envie de vous parler de ces quelques jours et de cette ville coup de cœur. On est partis sur un vrai coup de tête en tombant sur une promotion en ligne. Mon frère connaissait déjà bien la ville pour y avoir séjourné 6-7 fois (oui, lui est complètement tombé amoureux de la capitale des Pays-Bas !)

Comment se rendre à Amsterdam ?

Je vous recommande à 200% le Thalys pour plusieurs raisons :

  • Vous arrivez directement en plein centre et ça, c’est vraiment très agréable et appréciable pour l’organisation et les logements
  • Le trajet depuis Paris est très rapide (environ 3h30)
  • Les trains sont confortables et bien équipés, le trajet passe vraiment vite !
  • Les prix bien-sûr ! Le Thalys est très abordable si on s’y prend à l’avance ou si on tombe sur une promotion ponctuelle ce qui était notre cas. Pour exemple, chaque année, le site Ventes Privées (aujourd’hui Veepee) propose des départs pour les Pays-Bas à prix réduits. Pour partir début janvier, on a déboursé 60€ aller-retour grâce à cet intermédiaire. Mais beaucoup d’autres sites de voyage vous proposeront des prix réduits en fonction des périodes.

Quand visiter Amsterdam ?

Honnêtement, je pense qu’Amsterdam vaut le détour à toutes les saisons et que chaque période permet de découvrir la ville autrement. S’il pleut, c’est toujours plus délicat mais même en hiver, la ville a un charme fou. Avec un peu de chance, vous pourrez même voir les canaux gelés ou enneigés ! On a décidé de partir début janvier parce qu’on a trouvé une promotion à ces dates mais finalement j’étais ravie de découvrir Amsterdam pour la première fois en hiver et avec les illuminations de Noël. J’aime beaucoup cette saison car même si les jours sont plus cours, que la nuit tombe vite et qu’il fait froid et souvent gris, il y a de jolies lumières et les paysages se dévoilent différemment. Il y a aussi beaucoup moins de monde évidemment !

S’il fait froid, il y a toujours un petit café pour se mettre à l’abri et se réchauffer avant de repartir découvrir les ruelles. Je n’ai pas d’éléments de comparaison n’ayant pas visité Amsterdam quand il fait beau mais j’ai hâte. J’aimerais également beaucoup découvrir la ville à la saison des tulipes qui semble être un incontournable !

Comment se déplacer à Amsterdam ?

Evidemment, la réponse classique à cette question est : le vélo ! Ce n’est pas un mythe, la capitale des Pays-Bas est la ville par excellence pour circuler à vélo et vous trouverez des boutiques de location de vélos à tous les coins de rue et pour tous les budgets. Il est également possible de faire des visites guidées de la ville à vélo avec des guides français. Pour ma part, je n’ai pas testé Amsterdam à vélo parce que j’aime beaucoup découvrir les villes à pieds (ce qui est plus facile pour m’arrêter tous les 100 mètres pour sortir mon appareil photo je l’avoue). Pour ce qui est des vélos, restez bien vigilants car ceux-ci règnent en maître à Amsterdam ! Se balader à pieds dans la ville est un vrai plaisir car la plupart des lieux et points d’intérêt se trouvent dans un rayon de 10-15 minutes voire 20 minutes marche depuis le centre.

Vous pouvez également vous déplacer en tram, les réseaux sont très pratiques et très simples à comprendre mais les tickets à l’unité sont un peu chers. Comptez 2,90€ pour une billet valable une heure. Le pass journée est à 7€50, ce qui peut s’avérer beaucoup plus valable si vous aimez bouger rapidement et partout et que vous avez un programme chargé. Pour ce séjour, on a uniquement pris le tram pour quitter et rejoindre la gare avec les valises mais sinon on a choisi de marcher au maximum pour découvrir les ruelles.

Séjourner à Amsterdam

Pour ces 3 nuits début janvier, on a tout simplement réservé un Airbnb juste après avoir réservé le Thalys. On a eu beaucoup de chance parce qu’on est tombé sur un logement très sympa, simple mais spacieux et agréable et surtout très bien situé à « Karel du Jardinstraat » dans le quartier « De Pijp », au sud de la ville. C’est un quartier que je vous recommande parce qu’il est calme mais aussi très dynamique avec de nombreux bars et restaurants et tous les commerces nécessaires à proximité. « De Pijp » est un quartier populaire en plein essor avec des adresses food à la mode mais on ne le savait pas avant de débarquer donc c’était une très bonne surprise ! Il y a de très nombreuses adresses pour loger à Amsterdam et pour tous les prix. Vous y trouverez des auberges de jeunesse très agréables, des hôtels et appartements classiques comme atypiques. 

Nos balades

Pour nous, l’objectif était surtout de se balader au hasard et en fonction de nos découvertes et ça fait du bien ! On a décidé de se laisser guider à travers les ruelles, à l’instinct et de profiter de l’instant. En janvier, il fait froid et rien ne sert de se mettre la pression pour tout faire. Je me suis dit : « on reviendra alors prends l’air et savoure ». Oui, ça fait un bien fou de s’imprégner d’une ville, de flâner tête en l’air en quête de jolis détails et de s’émerveiller simplement de ce qui nous entoure.

Un incontournable de la ville, c’est le quartier des 9 rues (les 9 straatjes) que vous trouverez au milieu de la Grachengordel (ceinture des canaux). En effet, entre le Singel et le Prinsengracht, il y a 3 x 3 = 9 rues. C’est un quartier magnifique, rempli de charme avec de nombreuses petites boutiques ouvertes le dimanche et des cafés atypiques.

En ce qui nous concerne, on n’a pas pris le temps de visiter des musées puisqu’on a vraiment misé sur le côté balade, shopping et plein air mais sachez qu’Amsterdam a la plus forte densité de musées dans le monde et abrite des trésors incontournables comme le Musée Van Gogh, la Maison d’Anne Frank et le Rijkmuseum où vous pourrez observer la célèbre « Ronde de nuit » de Rembrandt. Le musée Rijkmuseum est facile à repérer par son architecture splendide et durant l’hiver, la patinoire est installée juste devant.   

On avait décidé de visiter la Maison d’Anne Frank mais malheureusement on s’est renseigné un peu tard et celle-ci était en travaux. En plus, il fallait réserver assez longtemps à l’avance étant donné l’affluence donc je vous conseille de vous renseigner avant, sait-on jamais 😉

Profitez du quartier De Pjip qui est vraiment agréable avec ses boutiques et ses restaurants. Il y a plein de jolis détails d’architecture à chaque coin de rue alors restez attentifs ! On a également visité le marché aux Fleurs, le Bloemenmarket où vous pourrez trouver des fleurs, des bulbes à planter de toutes sortes ! C’est un endroit très touristique mais sympathique, qui doit l’être d’autant plus au printemps.

Découvrir le quartier rouge

On s’est donc vraiment baladé au feeling, on a découvert le quartier du Centruum en fin de journée et à la tombée de la nuit. Le Centruum réunit le centre historique de la ville et le fameux quartier rouge aussi appelé le « red light district ». De son vrai nom quartier De Wallen, le quartier rouge est l’une des plus grandes attractions touristiques de la ville et aussi le plus ancien quartier de la ville. Ici, les femmes proposent leurs services et s’exposent à travers les vitrines illuminées en rouge pour attirer la clientèle. La prostitution y est légale est très encadrée, il est d’ailleurs strictement interdit de prendre les vitrines et les femmes en photos. Ce quartier peut ne pas être au goût de tout le monde et cela peut parfois être difficile à accepter mais c’est tout de même quelque chose de propre à la ville qui vaut le détour si vous êtes curieux.

Le quartier rouge est également connu pour ses coffeshop très présents dans ce secteur même si vous pouvez en trouver partout dans la ville. Dans le quartier rouge, les coffeshop sont plus chers et la qualité n’est pas la meilleure, c’est plutôt touristique. Bien-sûr vous l’aurez compris, dans les coffeshop, on ne sert pas du café !

Le cannabis à Amsterdam

 Les Pays-Bas appliquent une politique de contrôle des substances, la distinction entre drogue dure, drogue douce, trafiquant,et consommateur étant strictement définie. La consommation de drogue douce n’est pas légale mais elle est tolérée, si elle se fait de manière discrète, son achat se limitant à la stricte consommation personnelle. Les règles des coffeeshop sont très strictes à ce sujet.

Le plus ancien coffeeshop d’Amsterdam, « The Bulldog Palace », est un incontournable du genre, toujours bondé, qui s’est même transformé en vraie marque avec une gamme complète de souvenirs à l’effigie du Bulldog. La chaîne possède plusieurs coffeeshop dans la capitale mais le plus ancien et connu est celui de Leidseplein qui est un ancien poste de police.

Attention ! Il est très très mal vu de fumer du cannabis dans la rue à Amsterdam, les locaux n’apprécient pas du tout (normal, la tolérance est déjà de mise). En bref, profitez mais soyez discret et sans excès !

Vivre Amsterdam

Pour ce séjour, on a vraiment profité de la ville sans planning et sans listes de lieux à visiter. C’était ma première fois à Amsterdam et ça m’a permis de m’imprégner de l’ambiance, de profiter des décors, de prendre plaisir à vivre le quotidien là-bas. On a également fait du shopping  et pris plaisir à découvrir les petites boutique dans les rues. J’ai adoré visiter la ville à la tombée de la nuit car les lumières très présentes dans la ville et les illuminations de Noël nous ont offert des décors splendides.

En bref, j’ai vraiment adoré ce séjour et je sais que je retournerai bientôt à Amsterdam avec cette fois-ci un programme plus précis, quelques musées et sites insolites à découvrir !

Laisser un commentaire

Fermer le menu