Traversée nocturne de la Baie du Mont Saint Michel

Traverser la Baie du Mont Saint-Michel en Normandie, c’est une expérience unique, à vivre au moins une fois dans sa vie ! Et randonner dans une partie de la Baie du Mont Saint-Michel de nuit, c’est d’autant plus magique ! Du départ aux pieds du Mont Saint Michel à l’arrivée au Mont Tombelaine, on découvre l’histoire de ces espaces au riche passé et à la géologie si unique. Entre pêche et marées, histoire religieuse et légendes mais aussi oiseaux et végétation, Ludo vous apprendra bien des choses ! Sans oublier l’immanquable passage dans les sables mouvants…  Prêts pour l’aventure ?

Découverte de la Baie du Mont Saint Michel en nocturne

Rencontre avec Ludo, notre guide en Baie du Mont Saint-Michel

Direction le Mont-Saint-Michel pour une sortie nature en nocturne ! Cette randonnée en Baie du Mont a fait l’objet de plusieurs bons cadeaux à des amis aux fêtes de fin d’année. Une bonne occasion pour se retrouver et passer une chouette soirée ensemble ! Nous avons réservé notre traversée nocturne de la Baie du Mont Saint-Michel aux côtés de Ludo (Les Traversées de Ludo), guide souriant et enfant du pays de la Baie du Mont-Saint-Michel. Originaire de Saint-Léonard, dans la commune de Vains, Ludo connaît ce patrimoine d’exception comme sa poche et en parle avec passion !

Il n’est pas toujours évident de choisir son guide tant les choix sont nombreux mais la sympathie de Ludo m’a immédiatement interpellée dans mes recherches. Ce dernier privilégie les petits groupes de maximum 30 personnes contre 60 autorisées par la préfecture, ce qui est déjà un point très positif. Dans nos échanges et dans sa communication, Ludo est dynamique et chaleureux, il propose des sorties dans la bonne humeur avec quelques touches d’humour et beaucoup de partage. Au programme : de l’humain, de la convivialité, de la proximité et de belles histoires sur la Baie du Mont Saint Michel, sa faune, sa flore, ses marées, son passé, ses habitants… et bien-sûr, nous n’avons pas été déçus !

Départ pour la traversée nocturne de la Baie du Mont Saint-Michel

Rendez-vous est donné à 19h45 aux pieds du Mont pour un départ avant 20h. On est heureux de voir que le ciel s’est éclairci et que les jolies lumières arrivent déjà. Ludo est là, avec ses crocs et son manteau jaune, prêt à nous accueillir ! J’ai hâte de commencer la traversée et de voir le Mont Saint-Michel à la tombée du jour. Avec les copains, on réalise la chance qu’on a d’avoir ce joyau d’architecture et d’histoire chez nous. Finalement, on ne s’en rend pas toujours compte parce qu’il est ici où nous sommes nés, dans la Manche, mais le Mont Saint-Michel est un immense trésor. Ludo réunit le groupe et nous explique le déroulement de la soirée. Nous reviendrons aux alentours de 23h15 après environ 7 kilomètres de marche entre le Mont Saint-Michel et le Mont Tombelaine.

Traversée de la Baie au coucher du soleil jusqu’au Mont Tombelaine

La particularité de la traversée de la Baie du Mont Saint-Michel en nocturne, c’est qu’on ne traverse pas vraiment la Baie. Du moins, pas tel que l’imagine la plupart des gens ! Il s’agit en fait d’une partie de la Baie avec un départ dès le Mont Saint-Michel et non pas sur les côtes. La randonnée se fait jusqu’au Mont Tombelaine à la tombée du jour, où une pose nous attend avant un retour de nuit face au Mont Saint-Michel illuminé. 

Le phénomène d’ensablement au Mont Saint-Michel

Pour la première partie de cette marche en Baie, Ludo nous explique les phénomènes d’ensablement autour du Mont Saint-Michel. En effet, aujourd’hui, les immenses grèves sont menacées par l’accélération de l’ensablement et le développement des herbus. Le fond de la Baie du Mont Saint-Michel s’ensable naturellement mais la création de digues successives a créé une sorte de  piège à sédiments. Ainsi, les fonds se surélèvent avec l’accumulation de sédiments qui persistent après les marées.

Je ne pourrais pas vous expliquer ces phénomènes aussi bien que Ludo qui, lui, évoque des termes spécifiques, nous parle de diverses plantes et apporte son propre regard à ce phénomène. Oui car, enfant de Saint-Léonard, il voit mieux que personne les changements en Baie du Mont Saint-Michel chaque année ! 

Les premières lumières du soir sur la Baie du Mont

On continue de marcher tranquillement tout en écoutant Ludo nous parler des marées. “Qui connaît le coefficient maximal des marées ?”, “120!”. Tout le monde est heureux d’échanger, de discuter, d’apprendre et de découvrir. Notre petit groupe est d’une taille parfaite pour en profiter. Je peux largement entendre Ludo même en m’arrêtant pour prendre quelques photos. Le soleil commence doucement à se coucher derrière l’archange du Mont Saint-Michel et les lumières déclinent progressivement. Je suis toute excitée à l’idée de voir les paysages scintillant et les reflets des nuages dans l’eau.

Le jeu des sables mouvants

Au fur et à mesure que l’eau monte dans la Baie du Mont Saint-Michel, c’est l’excitation de tout le groupe qui monte en même temps. Les deux enfants qui nous accompagnent pour cette randonnée sont heureux de sauter à pieds joints dans l’eau. Tous, secrètement, on pense au moment où l’on pourra tester les sables mouvants ! Pour une sortie en Baie du Mont-Saint Michel, c’est un incontournable ! 

On commence à sentir nos pieds qui s’enfoncent et le sable qui devient plus moelleux, Ludo fait monter le suspens ! Il commence à chercher des endroits dans la Baie où les sables mouvants se révéleront le mieux. Il court et saute comme un agneau dans ces panoramas sauvages.

Ludo a trouvé un endroit idéal pour nous expliquer le phénomène de sables mouvants. Il s’ensable volontairement pour nous montrer la technique parfaite pour se dégager de cette prison naturelle. On se rend vite compte que sans un guide, il est vraiment dangereux de s’aventurer en Baie du Mont !

Découverte de la Baie du Mont Saint Michel en nocturne

Les enfants s’en donnent à cœur joie quand Ludo nous propose de jouer avec les sables mouvants. Et pas que ! On se prête tous au jeu avec grand plaisir ! On se serre et on bascule légèrement de gauche à droite sur nos pieds pour faire bouger le sol. Rapidement, on se retrouve sur un flamby géant, tous avec un grand sourire niais aux lèvres. La sensation est vraiment unique ! 

Le soleil couchant sur le Mont Saint-Michel et sa baie

Après la halte aux sables mouvants, nous repartons euphoriques à la vue des lumières dorées qui annoncent la fin de journée. Les oiseaux viennent se poser sur l’eau au gré des rayons dorés qui brillent. 

Le Mont Tombelaine est de plus en plus proche, on distingue parfaitement l’immense rocher et sa végétation dense. On se rend compte alors qu’on est seuls au monde. Quel bonheur ! Un seul autre groupe effectue la traversée de la Baie et il se trouve très loin de nous. Ludo nous confirme que c’est extrêmement rare d’avoir si peu de gens en Baie du Mont Saint-Michel un 1er août ! On se sent encore plus chanceux, au cœur de ces paysages incroyables.

Découverte de la Baie du Mont Saint Michel en nocturne

Aubert et l’Archange Saint Michel

Sur le chemin, Ludo nous raconte la légende qui a mené à la création du Mont Saint Michel. Avec son petit livret d’images, notre guide nous raconte, toujours aussi doué dans sa façon de conter les histoires, les rêves troublés du Saint Aubert d’Avranches. C’est ce dernier qui reçut de l’archange Michel l’ordre d’édifier le Mont Tombe. Dans ces rêves, Aubert vit l’Archange lui suggérer de construire une église sur l’île de marée rocheuse à l’entrée du Couesnon. Et l’Archange Saint Michel n’a pas lâché l’affaire, puisqu’il a continué de hanter le sommeil du Saint Aubert ! C’est au bout de la troisième fois qu’Aubert obéit à l’Archange, après que ce dernier lui ait laissé une mystérieuse empreinte sur le front… Empreinte qui était bien présente à son réveil, signe que l’ordre de l’Archange n’était pas un rêve… 

Les légendes et histoires racontées par Ludo prennent tout de suite vie tant il met du cœur à les raconter et parce que la Baie du Mont Saint Michel et ses rochers, mythiques et mystérieux, nous plongent tout entier dans ces récits !

Mont Tombelaine en vue !

Ça y est, nous arrivons au Mont Tombelaine et la nuit tombe déjà rapidement. Ludo en profite pour nous raconter l’histoire de la pêche en baie du Mont Saint-Michel. De nombreux habitants vivaient autrefois de la pêche, et notamment de la pêche à la coque ! Notre guide nous montre d’ailleurs quelques chouettes photos d’époque. 

Nous continuons jusqu’au Mont Tombelaine, devenu réserve ornithologique. D’ailleurs, nous ne pouvons pas accéder au rocher car c’est la période de nidification et nous devons bien-sûr respecter les oiseaux ! Le saviez-vous ? Tombelaine couvre une surface de 4 hectares pour un périmètre de 1,2 km. Sa surface est donc plus grande que celle du Mont Saint-Michel, mais il est moins élevé ! Je ne vous raconterai pas les légendes qui entourent ce rocher, car il faut bien laisser du suspens pour vous donner envie d’une balade aux côtés de Ludo 🙂

Arrivés au Mont Tombelaine, nous profitons d’une pause pour boire et manger. Nous avions prévenu nos petits sandwichs qui étaient les bienvenus après la première partie de cette randonnée. 

Ludo profite de ce moment de répit pour nous parler des marées et des coefficients. Qu’est-ce qu’une petite marée et une grande marée ? Qu’est-ce qui provoque ce phénomène ? Pour répondre à ces questions, ce sont les deux jeunes enfants qui vont nous aider à comprendre ! 🙂 Ludo s’aligne avec eux pour nous expliquer l’attraction des corps célestes du système solaire et l’impact sur les marées. C’est tellement passionnant et beaucoup plus évident vu comme ça ! On n’a pas fini d’en apprendre avec notre guide ! 

Retour du Mont Tombelaine au Mont Saint-Michel de nuit

Après avoir observé le coucher du soleil sur la Baie du Mont Saint-Michel, il est temps de repartir de nuit. On décide d’enfiler les pulls car le retour va être plus frais. On quitte le Mont Tombelaine par l’autre côté, en veillant à ne pas glisser sur les sols vaseux. C’est définitif : on est totalement seuls au monde.  Il n’y a aucun autre groupe en vue. La Baie est à nous dans cette atmosphère unique !

La nuit tombe assez vite et l’ambiance se transforme totalement. C’est indescriptible. Ce silence dans la nuit profonde que seuls perturbent nos pas dans l’eau. Les lumières sont tout aussi magiques qu’à la tombée du jour, les nuages sont d’un bleu profond et le soleil tarde à disparaître totalement. Ludo nous avoue qu’il ne parlera presque pas sur le retour pour nous laisser profiter de ces instants de méditation avec la nature. 

À quelques reprises, notre guide part en éclaireur pour tester les cours d’eau que nous ne voyons pas. Il nous faut encore en traverser quelques-uns jusqu’à mi-cuisses, presque à l’aveugle. Au moment de traverser, des cris joyeux s’échappent du groupe ! Les mulets tapent dans nos jambes et de peur se mettent à sauter dans l’eau. On rigole, on se regarde, on ne bouge plus. Certains d’entre nous sentent les poissons qui se cognent à nos mollets. Ludo nous explique que ces poissons pensent que nos jambes sont des filets, d’où le fait qu’ils sautent de peur. Parfois, lors de certaines traversées, ce sont des bancs entiers de mulets qui sautillent partout entre les voyageurs ! 

Final de la traversée nocturne en Baie du Mont Saint-Michel

Le Mont Saint-Michel éclairé se rapproche progressivement. Ludo veut nous faire voir un spectacle particulier avant la fin de la randonnée. On arrive ainsi au bord d’une grande étendue d’eau reflétant le Mont Saint Michel et ses lumières. Comme un miroir parfait. C’est sublime… Je profite de l’instant présent. Je souris et regarde les expressions heureuses sur les visages de mes amis. Quelle chouette aventure ! 

On arrive finalement au Mont Saint-Michel à 23h20. Il ne fait pas encore trop froid et tout le monde est ravi de cette traversée. On sort nos bouteilles d’eau pour se laver les pieds et on discute encore quelques instants avec Ludo avant le retour. A refaire sans hésiter !

Informations pratiques

Comment s’habiller pour une traversée nocturne en Baie du Mont Saint-Michel ?

Comme l’indique Ludo au moment de votre réservation, il faut être pieds-nus ou équipés de chaussons de mer avec un short. Le haut du corps doit être bien couvert, surtout en nocturne. Lorsqu’il fait chaud, en journée ou même en fin de journée, n’hésitez pas à prévoir casquette, lunettes et crème solaire. Pensez également à la petite bouteille d’eau et la serviette pour revenir avec les pieds propres ! 

Se rendre au Mont Saint-Michel

La navette du Mont Saint Michel, Le Passeur, est gratuite et effectue les trajets de 7h30 jusqu’à 1h30 du matin environ. Le Passeur nous conduit au terminus du Mont à environ 350 mètres des remparts. Le temps de trajet entre le parking et le Mont est d’environ 15 minutes.

Réserver sa traversée

Ludo effectue de nombreuses traversées thématiques pour découvrir la Baie du Mont Saint Michel autrement. Il est évident que je vous le recommande vivement ! Personnellement, j’avais offert la traversée sous forme de bons cadeaux à mes amis. Vous également trouverez de nombreux autres guides indépendants pour votre randonnée. 

Retrouvez plus d’informations sur le site de l’Office de tourisme du Mont Saint Michel.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à me le faire savoir ! Et si vous voulez voir le Mont Saint Michel d’en haut, vous aimerez sûrement mon article sur mon vol en ULM au-dessus de la Merveille 🙂 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire