Exposition normande pour l’association Fées Papillons

Une deuxième exposition au compteur

En avril 2017, j’avais eu la chance d’exposer mes photos pour la première fois lors du festival Jeunes en scène à Saint-Lô durant trois jours intenses. Ce fût ma toute première expérience d’exposition et je n’en retire que du positif. C’est un projet qui m’a appris énormément de choses personnellement et professionnellement comme j’ai pu le développer dans mon portfolio 😊

Cette première exposition était dédiée au Mexique, un fabuleux pays d’où je venais de rentrer après un mois en sac à dos. C’était évident pour moi à ce moment-là d’exposer sur cette expérience parce que ce voyage a changé beaucoup de choses pour moi et que j’avais l’envie et le besoin d’en parler à travers mes images. Je vous racontais d’ailleurs cette exposition en détails dans un article dédié.

En mai 2019, j’ai eu l’occasion d’exposer pour la seconde fois, tout à fait par hasard. La mairie de Condé-sur-Vire dans la Manche m’a contactée pour me proposer d’exposer mes photos. En effet, tous les mois, la mairie met à contribution ses locaux pour exposer des artistes et dynamiser les lieux. J’ai choisi d’exposer cette fois sur la Normandie.

Exposer sur la Normandie

J’ai donc choisi d’exposer sur la Normandie, et plus précisément sur le thème “Instants de vie en Normandie”. Pourquoi ce choix ? J’ai toujours eu à cœur de mettre ma région, ses paysages et ses artisans en valeur. Ce que je souhaitais partager avec cette exposition, ce sont des instants de vie, des moments à la fois simples et riches de ces souvenirs qui évoquent à tous des émotions précieuses. Ce sont des paysages mais pas seulement. Derrière ceux-ci vous trouverez une histoire, des échanges, du partage, de la douceur, de la sérénité et tant d’autres sentiments encore. A travers ces images, ce sont des sensations qui sont évoquées : la chaleur du sable entre les pieds, le picotement du sel sur la peau, le sourire des passants qui transparaît, les jours de pluie où il fait bon se blottir chez soi, les lumières d’un soir de balade. Car la Normandie c’est à la fois tout ça et bien plus encore : un espace où la nature se révèle avec humanité.

Le travail n’était pas évident car j’ai évidemment des tonnes de photos sur ma région. C’est en Normandie que j’ai passé la plupart de mon temps et ce sont des lieux qui m’inspirent énormément. Je voulais vraiment partager l’esprit « instants de vie » plutôt que des seules images « jolies ». J’ai donc effectué une première sélection que j’ai retravaillé une vingtaine de fois avant d’être sûre de mon choix. J’ai ensuite effectué toutes les démarches pour la partie gestion de projet en finançant moi-même l’intégralité de l’exposition. C’est un budget qui n’est pas forcément simple à assumer en tant qu’étudiante n’ayant aucun revenu mais j’étais convaincue que ça en valait la peine et j’étais bien trop heureuse de saisir cette occasion d’exposer ma Normandie.

L’exposition a pris place à Condé-sur-Vire durant environ un mois et une jolie publicité a été faite autour de ce projet. Je remercie encore ma merveilleuse maman qui m’a aidée à installer tous les cadres dans les locaux de la mairie et tous mes proches ou visiteurs inconnus qui sont venus voir mes images. C’est toujours immensément gratifiant et touchant pour moi de voir tout ça et d’avoir de si bons retours !

La vente des photos au profit des Fées Papillons

En décembre 2019, j’ai décidé de faire vivre les photos de l’exposition « Instants de vie en Normandie » d’une manière un peu spéciale. Depuis quelques années, j’avais le désir profond de participer à une cause associative en contribuant à hauteur de mes moyens. De nombreuses causes me tiennent à coeur comme le cancer du sein, la maladie d’Alzheimer, la cause animale et les enfants malades pour des raisons personnelles et familiales en partie. Finalement, et parce que les fêtes de Noël sont aussi et surtout l’occasion d’offrir, de donner de soi et de voir des étoiles briller dans les yeux des enfants (et des plus grands), je souhaitais contribuer à ma façon au partage et au bonheur d’enfants lourdement handicapés ou malades ainsi que de leurs familles pour qui la vie n’est pas toujours remplie de paillettes et de magie.

Les mots et les images comptent pour moi tout autant que la période de Noël mais également ma région, chère à mon cœur. C’est pourquoi, je souhaitais particulièrement soutenir une association locale grâce à mes images normandes. J’ai choisi de donner à l’association Les Fées Papillons. Les Fées Papillons est une association bas-normande qui, depuis 2011, soutient les enfants fragilisés par la maladie ou le handicap lourd et leur famille, en portant une attention particulière aux fratries. Elle soutient également les services et centres pédiatriques de la région.

J’ai donc décidé de mettre en vente l’intégralité des cadres de l’exposition et de reverser directement la moitié de la somme à l’association. Je voulais que la somme soit significative et en aucun cas je ne souhaitais faire du bénéfice. Pour moi, il s’agissait avant tout de donner, de participer à un élan solidaire, de partager. L’autre moitié de la somme a uniquement servi à rembourser (en partie seulement) les frais d’impression et d’achat des cadres. J’ai donc partagé fièrement mais timidement au départ le projet avec les cadres sur mes réseaux sociaux en ne sachant pas trop à quels retours m’attendre.

Une vraie réussite !

Finalement, le projet a eu une résonance immédiate ! J’ai vendu l’intégralité des cadres de l’exposition et j’ai reversé directement la moitié de la somme finale à l’association Les Fées Papillons. 330€ en tout. Quelle réussite ! J’ai ainsi rencontré Sandrine et Karine, deux incroyables femmes souriantes et pleines d’énergie qui gèrent à elles-seules l’association même si elles sont aidées de bénévoles ponctuellement. Nous avons pu discuter de l’association, de leur quotidien, leurs actions, leur attachement aux enfants, aux familles… De tous les bons moments comme les mauvais car oui, elles ont eu à vivre des moments difficiles avec des enterrements, le décès d’incroyables enfants partis bien trop tôt, la maladie au quotidien… Elles doivent être fortes et solides, s’accrocher, garder le sourire pour tous les autres moments. Quelle leçon de vie, quelle humilité. J’ai un immense respect pour Sandrine et Karine et pour le travail qu’elles fournissent. Grâce à des partenaires fidèles et de nombreuses actions ponctuelles et spontanées, elles peuvent offrir des moments de bonheur à ces enfants et ces familles dont le quotidien est loin d’être rose.

Grâce à mon don, les Fées ont pu inviter une trentaine de familles et d’enfants au match de hockey Caen-Marseille à la patinoire de Caen. J’ai été très émue à l’annonce de cette nouvelle, très touchée de pouvoir aider à ma façon, à la hauteur de mes moyens. C’est une véritable récompense que de pouvoir offrir, donner un peu de soi, participer d’une certaine manière aux sourires d’enfants et de familles qui vivent des moments difficiles. Tout ça force aussi à relativiser, à prendre du recul. Soyons heureux de ce que nous avons, gardons toujours le sourire et surtout, soyons généreux quand nous le pouvons et n’oublions jamais de tendre la main.

En plus de ce don, ce fût un réel bonheur pour moi de voir l’engouement pour mes photos et de recevoir des photos des cadres chez leurs propriétaires. J’ai même du mal à admettre que ce sont mes photos qui font la décoration chez des personnes qui me sont parfois inconnues ou presque. C’est gratifiant et je peux le dire timidement, c’est aussi une immense fierté.

Encore merci à tous, n’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook des Fées Papillons pour suivre leurs aventures. Et à très bientôt pour un nouveau projet photographique solidaire !

Laisser un commentaire