Voyage dans le temps à l’Abbaye de Jumièges

Aujourd’hui, je vous parle d’un très beau monument que j’ai découvert lors d’un week-end à Jumièges pour un festival où j’étais bénévole. Passionnée d’histoire et avide de découvertes, je suis tombée amoureuse de ces belles pierres blanches dans cet écrin de verdure. L’histoire de ces vestiges est très riche et l’Abbaye de Jumièges est un témoin incroyable du temps qui passe et des époques qui se succèdent. Je ne vous raconterai évidemment pas tout car ce n’est pas le but de l’article, je ne me prétends d’ailleurs pas historienne et pour ceux qui souhaiteraient la visiter, je vous laisse découvrir par vous-même.

Un peu d'histoire

L’Abbaye Saint-Pierre de Jumièges est fondée par saint Philibert, fils d’un comte franc de Vasconie vers 654 sur un domaine du fisc royal à Jumièges dans le département de la Seine-Maritime. Elle connaît un essor rapide au cours de la vie de Saint Philibert qui y maintient une communauté monastique grandissante. Même après son décès, il y aurait eu 900 moines et 1 500 serviteurs à l’Abbaye durant l’époque la plus prospère de Jumièges, vers 700. Ceux-ci cultivent les terres, les transforment en jardins, vergers et cultures et s’occupent de l’hôtellerie très fréquentée par les pèlerins anglo-saxons sur le chemin de Rome.

Après cette période paisible, le site va être dévasté par les Vikings dès 841. Par la suite, l’Abbaye va traverser l’histoire, de la Renaissance à la Révolution. Tantôt détruite, tantôt pillée, elle va subir de nombreux changements jusqu’à être abandonnée pendant de nombreuses années. Elle ne retrouve vraiment la prospérité de ses origines qu’au XIe siècle qui voit la reconstruction de l’abbatiale Notre-Dame inaugurée par Guillaume le Conquérant en 1067.

À la Révolution, comme beaucoup de bâtiments religieux, l’Abbaye est vendue au titre des biens nationaux après le départ des derniers moines aux alentours de 1790. De nombreux acquéreurs vont au fil du temps entreprendre des changements importants sur le site. Certaines parties telles que le cloître ou le dortoir vont être détruits tandis que l’église va être doucement démembrée et servir de carrière de pierres jusqu’en 1824.

La famille Lepel-Cointet rachète l’Abbaye en 1852 et commence à sauver les vestiges. Avec la mode romantique, l’église connaît une renommée importante grâce à Victor Hugo qui dit d’elle qu’elle est l’une des « plus belles ruines de France ».

Dans le souci de garder toute son authenticité au monument, la reconstruction de l’Abbaye de Jumièges n’a pas été envisagée. Des travaux de consolidation et de protection des maçonneries sont régulièrement programmés pour préserver autant qu’il est possible ses structures et son décor, et en assurer la sécurité. Ses impressionnantes tour jumelles de 46 mètres de hauteur parées de calcaire blanc dominent un paysage splendide aux nombreux arbres centenaires. Le 21 octobre 1947, l’ensemble de l’ancienne abbaye et le parc attenant sont classés monuments historiques.

La culture au cœur du site, hier comme aujourd'hui

Jumièges a toujours été un centre culturel et littéraire très important et rayonnant. De par son passé monastique, l’Abbaye a toujours connu une histoire culturelle et artistique riche. Encore aujourd’hui, lorsqu’on visite le site, on ressent cet étroit lien avec les arts et la culture. De nombreuses expositions artistiques et photographiques se tiennent à l’Abbaye notamment dans le logis abbatial, lieu dédié à la mise en valeur des arts visuels. Plusieurs stages artistiques et culturels, ateliers et animations ont régulièrement lieu sur le site ainsi que des concerts et des spectacles. L’Abbaye est un site à part entière au-delà de ses bâtiments historiques.

Le parc et la découverte des vestiges

Sur place, vous pourrez en apprendre plus sur les légendes locales comme l’histoire du Loup Vert. La balade tout autour des bâtiments historiques est un pur régal car la nature en parfaite harmonie avec la vieille pierre blanche intacte et offre des dégradés de couleurs et de lumières ravissants notamment dans la matinée. Des jeux d’échecs et de dames géants permettent de s’amuser en famille et profiter du lieu en alliant culture, histoire et loisir. Enfin, la boutique de l’Abbaye est très riche avec une variété de livres qui satisfait tous les goûts. Beaux livres, guides de la région, histoires pour enfants, documents historiques, tout le monde y trouve son bonheur, le tout dans un lieu tout aussi joliment conservé que le reste du site.

Grâce à l’application « Jumièges 3D » téléchargeable gratuitement, on peut découvrir sur place et en instantané la reconstitution de l’Abbaye telle qu’elle était avant sa destruction. Grâce à la réalité augmentée, il est possible de superposer des vues 3D en 360° sur les vestiges actuels. De plus, avec l’application, chaque emplacement du site s’éveille grâce à des outils numériques riches : commentaires audio, albums photos, vidéos…

J’espère que cet article vous en a appris un peu plus sur ce bijou niché dans la verdure normande. N’hésitez pas à vous renseigner sur le site officiel de l’Abbaye pour connaître tous les événements ainsi que toutes les expositions et animations car c’est un site qui bouge ! Et ça, c’est génial ! 

En savoir plus

Se renseigner sur l’Abbayes de Jumièges

Laisser un commentaire

Fermer le menu